Bienvenue sur mesminiatures.com - mesminiatures.fr mis en ligne le 01/12/2004
 
 
La génèse
 
La génèse...
L'auto par dates
Les carrossiers
Types de carrosseries
 
L'histoire de
 
Abarth
Alpine
Bugatti
Checker
Cugnot
De Lorean
Delage
Facel Vega
Hommell
Röhr
Smart
Tucker
 
Moteur de recherche
Liens
Mots clefs
Plan du site
©  copyright 2005 www.mesminiatures.com
Chronologie de la nationalité de la marque
Etats Unis
CHECKER

Chapitres
Checker Taxi_1926 Avon 1/24
La chouchou des réalisateurs
Si vous êtes allés dans une grande ville des Etats-Unis avant 2000, vous avez sans doute pris un taxi Checker en disant prendre un taxi jaune (Yellow cab). Cette voiture mythique est maintenant très recherchée par les collectionneurs. Souvent, ils les louent pour des films, comme par exemple " The man on the moon " de Jim Carrey ou " Taxi driver " de Martin Scorsese où De Niro conduit un Checker. Pour ces réalisateurs, la faible évolution des formes de ces modèles leur permet d'éviter tout anachronisme. L'originalité des Checker se situe au niveau de l'ouverture des portes façon buffets sur les anciens modèles.

L'histoire Checker Taxi de Tintin 1929 1/43

 


Le fabuleux destin d'un immigré russe
Né en 1893 en Russie, Morris Markin débarque sur Ellis Island près de New-York aux Etats-Unis en 1912. Il ne parle pas un mot d'anglais. Alors qu'il est en quarantaine comme la loi l'impose à tous les immigrés, il sympathise avec un surveillant. Celui-ci, lui prête le sésame (25 dollars) lui permettant de rentrer sur le territoire. Avec cette somme d'argent, il s'empresse de retrouver son oncle établi dans le pays depuis 1892. Il travaille pour lui en tant qu'assistant couturier et parvient à racheter l'entreprise à sa mort. L'entreprise va à ce point prospérer qu'il parviendra à faire venir de Russie ses neuf frères et sœurs. Ils travailleront dans la fabrique de vêtements créés à partir de vieux stocks de pantalons de l'armée américaine datant de la première guerre.

 
Markin pris de frénésie d'achat
L'immigré russe sans le sou devient un entrepreneur prospère. Markin a ainsi les moyens de prêter 15 000 dollars à Lomberg Costui, un ingénieur qui fabrique des châssis pour automobiles. Malgré le prêt, Lomberg ne parvient pas à redresser son entreprise. Il propose à Markin de la racheter. Morris Markin se lance alors dans plusieurs rachats fructueux :

  • 1921 : rachat de la Commonwealth Motors, une autre entreprise en mauvaise posture
  • 1922 : acquisition d'une usine de production à Kalamazoo dans le Michigan et création de la " Checker Cab Manufacturing Company "
  • 1923 : sortie de la première Checker, un an avant que la loi sur l'immigration empêche l'arrivée des immigrants sur Ellis Island.
Checker taxi 1980 1/43

 
De la version familiale au taxi
En 1959, la Checker Sedan, plus communément appelée Marathon, est modernisée et agrandie. Elle peut accueillir jusqu'à huit personnes dans sa version familiale ! Mais la production s'oriente très vite vers la fabrication de véhicules destinés à servir de taxis. Sa robustesse et son vaste intérieur sont appréciés autant par les conducteurs que les passagers. Cette voiture en version taxi va rapidement devenir très populaire auprès des habitants des grandes villes des Etats-Unis comme Chicago, Los Angeles et New-York. En 50 ans, seuls les moteurs changeront, passant du 4 au 6 cylindres pour terminer avec un huit cylindres. Ce qui permet un surcroît de puissance non négligeable.

 
Checker Limousine Aérocar



1950-1960 : le taxi le plus diffusé aux Etats-Unis
Markin prend toujours plus d'ampleur. Il devient actionnaire des plus grandes compagnies de taxi de tous les Etats-Unis avant la seconde guerre mondiale. Durant cette période, l'usine de Kalamazoo produit des camions militaires tous terrains. De 1950 à 1960, le Checker sera le taxi le plus diffusé aux Etats-Unis. En 1966, la limousine Aérocar sort des usines. Ce modèle exceptionnellement long (huit portes) restera longtemps une des voitures les plus longues du monde.




 
1999 : le dernier taxi Checker prend sa retraite
A la mort de Markin en 1970, son fils David va progressivement transformer l'entreprise en un gigantesque comptoir de composants automobiles. Il délaissera la production de taxis (le dernier modèle sort en 1982). Ce n'est qu'en 1999 que le dernier taxi Checker en service à New-York sera réformé.