Bienvenue sur mesminiatures.com - mesminiatures.fr mis en ligne le 01/12/2004
 
 
La génèse
 
La génèse...
L'auto par dates
Les carrossiers
Types de carrosseries
 
L'histoire de
 
Abarth
Alpine
Bugatti
Checker
Cugnot
De Lorean
Delage
Facel Vega
Hommell
Röhr
Smart
Tucker
 
Moteur de recherche
Liens
Mots clefs
Plan du site
©  copyright 2005 www.mesminiatures.com
Chronologie de la nationalité de la marque
Allemagne
RÖHR

Chapitres


L'Allemand Hans Gustav Röhr a été un précurseur de la traction avant. S'appuyant sur des huit cylindres de petite cylindrée, il a de plus conçu des productions originales techniquement. Un faible nombre d'exemplaires est sorti à l'époque. Cela fait des Röhr de très rares spécimens aujourd'hui.

L'histoire

 
Röhr 50cv 1930 1927 : rachat des anciennes usines automobiles Falcon
Hans Gustav Röhr, d'origine allemande, était un jeune aviateur pendant la guerre de 1914-1918. En 1927, il décide de construire ses propres automobiles. Grâce à l'aide de financiers, il réussit à racheter les anciennes usines automobiles Falcon situées à Ober-Ramstadt.

 
Des châssis précurseurs
Röhr ne fabriqua que les châssis roulants des voitures de la gamme. Ces châssis plate-forme, motorisés par un petit huit cylindres de 1850 cm3 et dotés de roues avant indépendantes et motrices, étaient véritablement en avance sur leur période. Les voitures étaient généralement carrossées par les établissements Autenrieth de Darmstadt sous diverses formes, la plus courante étant la berline découvrable "Aërable Motobloc" R8.

 
Röhr Type F Aérodynamique 1933
Des moteurs dessinés par Ferdinand Porsche
Röhr fit également appel à Ferdinand Porsche en tant que motoriste. Celui-ci dessina un autre moteur huit cylindres pour équiper les dernières R8 dont la production fut stoppée en 1935 après une production totale de 2000 unités. Mais Röhr ne s'entendait pas avec ses associés financiers. En 1931, il quitte donc l'entreprise pour intégrer dans un premier temps Adler, puis Mercedes-Benz, avant de s'éteindre d'une pneumonie.  






1933 : " la voiture la plus sûre du monde "
En 1933, la type F aérodynamique est présentée aux salons de Berlin et de Paris avec un slogan accrocheur : " la voiture la plus sûre du monde ". Mais cela n'empêche pas l'entreprise d'être en proie à des difficultés financières en 1935. Elle sera remise sur pied grâce à des capitaux suisses et s'appellera désormais la Neue Röhr-Werke AG. La fabrication des modèles huit cylindres est arrêtée. Cependant, une nouvelle voiture voit le jour sous le nom de Röhr Junior. Ce modèle fabriqué sous licence à peu d'exemplaires, ne sera en fait qu'une Tatra 75 qui viendra clôturer l'épopée de la marque.